VTT-VEHICULES TOUT TERRAIN

Vtt enfant


Pour faire plaisir aux petits amateurs de voitures, pourquoi ne pas investir dans un vtt enfant ? L'idée peut être excellente, à condition toutefois de savoir prendre en compte les spécificités d'un vtt enfant.



Le vtt enfant ne se confond pas avec un jouet : il peut atteindre des vitesses de 50 voire 70 km/h : une vitesse largement suffisante pour devenir dangereuse en cas de chute. Les parents qui souhaitent offrir un vtt enfant à leur progéniture doivent donc s'abstenir de minimiser le risque et prévoir une importante phase d'initiation avant de laisser l'engin entre les mains de leurs bambins.

 

Sous forme de quad ou de motocross, le vtt enfant est interdit sur les routes et sur l'ensemble des chemins ouverts au public car il s'agit d'un véhicule non homologué. Pour la pratique du vtt enfant, ce sont donc les circuits qui sont privilégiés : ceux-ci présentent d'ailleurs l'avantage d'être entièrement sécurisés. Pour ceux qui ont la chance de disposer d'un terrain privé suffisamment vaste, le vtt enfant peut également être conduit « à la maison ».

 

La quasi-totalité des constructeurs conçoivent des vtt enfant. Ceux-ci sont d'une puissance de 50cc (50 km/h maximum) ou 110cc (70 km/h maximum). Ils sont parfois vendus avec une télécommande pour le frein à distance, afin de permettre aux parents d'intervenir lorsque leur enfant se trouve en difficulté. Bien que non homologué, le vtt enfant doit être assuré comme un véhicule à part entière, car la responsabilité civile de l'assurance habitation ne jouera pas, considérant qu'il ne s'agit pas d'un jouet.