VTT-VEHICULE TOUT TERRAIN

Quad homologue


Amateurs de vtt désireux de profiter de votre véhicule au quotidien, le quad homologue vous tend les bras ! En France, la loi stipule en effet que seul un quad homologue, dûment assuré bien sûr, est autorisé à sillonner les routes et chemins du territoire.



Le quad homologue se différencie d'un quad exclusivement réservé aux loisirs par un équipement plus complet, indispensable pour pouvoir rouler en toute sécurité : rétroviseurs et phares (avec mode veilleuse) font partie du package, ainsi que les clignotants, les rétroviseurs, un compteur et un système de freinage intégral au pied pour les freins arrière et les freins avant. Le quad homologue doit également pouvoir être identifié : il est porteur d'une plaque d'immatriculation, dont le numéro est associé, sur la carte grise, au nom du conducteur.

 

Posséder un quad homologue ne suffit pas toutefois pour être totalement en règle avec la loi. Il faut également porter un casque et avoir assuré le véhicule correctement. Compte tenu des risques plus élevés induits par une conduite sportive, même occasionnelle, une assurance tout risque est fortement recommandée bien qu'une responsabilité civile simple soit suffisante. En outre, le quad homologue, même s'il est puissant, est interdit à la circulation sur les voies rapides et les autoroutes.

 

Actuellement, le quad homologue est proposé par tous les constructeurs. Attention toutefois : certains véhicules sont homologués une place seulement tandis que d'autres sont homologués deux places. Mieux vaut vérifier ce point avant de prendre un passager qui doit, lui aussi, porter un casque. Selon les modèles, le quad homologue se conduit à partir de 16 ans (50cc maxi ) à condition d'avoir passé le BSR (Brevet de Sécurité Routière) ou à partir de 18 ans (puissance supérieure à 50cc) pour les titulaires du permis A ou B.