VTT-VEHICULES TOUT TERRAIN

Quad 50cc


En France, la législation en vigueur actuellement différencie le quad 50cc du quad de puissance supérieure (110 ou 125 cc par exemple). A quoi correspond exactement un quad 50cc, et quelles sont les conditions à respecter pour pouvoir conduire un véhicule de ce type ?



Pou rentrer dans le cadre légal du quad 50cc (4 kilowatts pour les moteurs thermiques), le véhicule concerné doit répondre à de nombreux critères. Il faut, notamment, que sa vitesse maximale soit de 45 km/h : le constructeur est tenu de limiter volontairement la puissance de son engin. Par ailleurs, pour rentrer dans la catégorie du quad 50cc, l'engin doit peser moins de 350 kilos à vide et avoir une charge utile de moins de 200 kilos.

 

S'il répond correctement à toutes ces restrictions, un quad 50cc est assimilé par la loi à un quadricycle léger à moteur : pour le conduire, il n'est pas nécessaire de passer le permis B1. En revanche, le conducteur du 50cc doit être âgé de 16 ans ou plus, et avoir passé son BSR (Brevet de Sécurité Routière).

 

Si la loi ne précise aucune autre obligation à remplir pour conduire un quad 50cc, il semble néanmoins prudent, notamment pour les jeunes conducteurs, de passer par un stage d'initiation à la conduite avant de se lancer. Contrairement à la mobylette ou au scooter, qui se conduisent de manière finalement assez similaire au vélo, le quad fonctionne différemment. Apparemment plus stable lorsqu'il est à l'arrêt, le quad est en réalité sujet au retournement dans les virages. La conduite d'un quad 50cc n'est donc pas sans risque et il semble préférable de faire ses premiers essais sous la houlette de professionnels avertis et sur circuit sécurisé...